Attention, ce post n'a absolument aucun intérêt si vous n'avez pas vu le clip...

Un clip, ça dure 3min30 et après c'est fini.

En vrai, c'est un mois de préparation (minimum...), 4 jours de tournage, une équipe de 20 personnes, un certain nombre d'heures et de Go de rushs (j'ai trop honte pour vous dire combien...), 3 jours de montage, et 2 jours d'étalonnage.

Enfin pour moi, les autres je sais pas...

Mais en dehors des chiffres, il y a tous les détails croustillants qu'on ne voit pas (ou mal) à l'image. Alors dans le désordre, vous ne savez pas que...
 

.... l'arrière plan de la séquence du fauteuil a été fait la veille du tournage. C'était des laies de tapisserie peintes au pulvérisateur avec un mélange eau+pigments (fait par Clément, mon chef décorateur préféré que j'aime fort !!), le tout accroché au mur avec du gaffeur. Quand on est revenu le samedi matin, tout s'était bien pété la gueule....
   

(Preuve en image bientôt...)

 

.... dans la fameuse scène de la betterave (cf poste précédant), il faisait très froid...

BesP_27
Photo : © Eric Bagnaro -  OZIRITH.com....

 

... le plan de 3 microsecondes où Pierre a la tête à l'envers a été réalisé à grrrand renfort de trucages !

   BesP_73        BesP_77

BesP_79       BesP_82

BesP_88        BesP_92
Photos : © Eric Bagnaro -  OZIRITH.com

Pierre en a bien chié et comme j'ai monté le plan à peine une demi-seconde, il doit bien m'en vouloir (pardon....)

 

.... dans le plan où Marie est dans la niche, elle tient un verre de vin à la main (de la Villageoise dégueu, pas du Chianti hein...) et un morceau de foie au bout d'une fourchette.
(oui oui, du vrai foie...)

BesP_119      BesP_114
Photos : © Eric Bagnaro -  OZIRITH.com

Z'avez de la chance, z'avez pas eu droit à l'odeur....   
 

Dans le prochain épisode, vous ne saurez pas que je suis une réalisatrice sadique, que le homard est mort en héros et qu'on a maltraité des enfants.